Comment prendre soin de ses cheveux en hiver ?

Le froid est un ennemi invisible de nos cheveux : il les rend secs, raplaplas, difficiles à coiffer.

Quelles sont les solutions pour garder une chevelure resplendissante, même en hiver ?

Nous allons tenter d’y répondre en vous donnant quelques trucs et astuces.

1.    Quel est l’impact du froid sur les cheveux ?

On l’a toutes plus ou moins remarqué, en hiver, notre fibre capillaire se fragilise. C’est un phénomène saisonnier tout à fait normal. Le froid représente au même titre que le vent, le soleil ou la pollution, une « source potentielle d’agression externe du cheveu ». En hiver, les cheveux, tout comme la peau, ont tendance à s’assécher plus facilement et à devenir ternes et cassants, même s’ils ne sont pas secs habituellement. Celles qui ont déjà des cheveux d’un naturel sec ou abîmé seront d’autant plus touchées par le froid.

Autre conséquence du froid, les cheveux électriques. « L’électricité statique provient d’une charge électrique qui s’accumule sur les surfaces, particulièrement quand il existe un frottement entre ces surfaces, c’est l’effet triboélectrique. Normalement, la charge se dissipe naturellement, le plus souvent grâce à la vapeur d’eau présente dans l’air environnant, mais en hiver, quand il fait particulièrement froid et que l’humidité de l’air est faible, l’électricité statique reste à la surface des cheveux ».

2. Faut-il se laver les cheveux moins souvent en hiver?« Il n’y a pas de raison de moins se laver les cheveux en hiver ». Le froid peut rendre la fibre capillaire plus vulnérable, plus sèche, plus cassante et laver ses cheveux va les débarrasser « des résidus de produits coiffants, des poussières ou excès de sueur ou de sébum qui ternissent » la fibre capillaire.

A l’inverse, se laver trop souvent les cheveux, c’est risquer de les agresser encore plus. « Le cuir chevelu aura tendance à s’assécher plus rapidement ».

Les bons réflexes

– Opter pour un shampooing à l’eau tiède car l’eau trop chaude agresse le cuir chevelu.

– On masse son cuir chevelu au moment du shampooing pour stimuler la circulation sanguine et le tonifier.

– Après le shampooing, on utilise une serviette chaude qui va faciliter la pénétration des actifs du soin.

3. Faut-il éviter les brushings ?

On peut sans problème continuer à faire son brushing en hiver. « L’important est de bien protéger ses cheveux avec des soins adaptés pour les nourrir, les gainer et ainsi les protéger de la chaleur du brushing tout en évitant les phénomènes d’électricité statique ».

Nous vous conseillons de faire un brushing sous une chaleur moyenne et une petite ventilation, sinon on a tendance à tirer sur les cheveux et à les casser.

4. Comment sécher des cheveux bouclés en hiver ?

On fait un premier séchage avec une serviette pour conserver ses boucles naturelles. On utilise ensuite un diffuseur qui va mettre en valeur la boucle et éviter des cheveux « moussus » et électriques.

5. Un brossage trop fréquent peut-il abîmer les cheveux ?

Comme le sèche-cheveux, la brosse peut aussi agresser la fibre capillaire.

Les solutions

On opte pour des peignes à dents larges qui accrochent moins les cheveux ou des brosses larges à picots en commençant le brossage par les pointes et en remontant tranquillement jusqu’en racine en prenant soin de ne jamais tirer.
Après le shampooing, on utilise un soin démêlant (après-shampooing ou masque) qui facilitera le passage du peigne dans les cheveux, et évitera les nœuds en refermant et en lissant les écailles. Il réduira également le phénomène d’électricité statique pour un meilleur brossage.

Astuce

Effectuer de délicats mouvements circulaires le matin pendant 5 minutes. Ces massages vont détendre le cuir chevelu, activer la circulation sanguine et réactiver la cuticule (gaine extérieure du cheveu), pour une meilleure croissance du cheveu.

6. Sortir les cheveux mouillés en hiver est-il mauvais pour nos cheveux ?

Sous l’effet du froid et de l’eau, la fibre du cheveu peut gonfler et se briser.
Pourquoi les cheveux sont-ils plus cassants ?
« Au contact de l’eau, les écailles de la cuticule, habituellement fermées sur des cheveux sains, s’ouvrent. Les écailles soulevées rendent la fibre plus poreuse et plus vulnérable .»

7. Quels soins privilégier pour les cheveux ?

Pour trouver le soin idéal pour nos cheveux, il faut déterminer l’état de son cuir chevelu. « Le cuir chevelu est la continuité de la peau du visage, par conséquent, si l’on a une peau de nature sèche, et bien on aura un cuir chevelu sec, on choisira donc un soin adapté aux cheveux secs. »

Côté soins, il faut privilégier ceux qui nourrissent, hydratent le cheveu sans l’alourdir, pour mieux lutter contre les conséquences du froid. Après chaque shampoing, on utilise un soin pour faciliter le démêlage et gainer la fibre.
-Si on a les cheveux normaux ou gras, on fait un après-shampooing après chaque shampooing pour apporter la juste dose de soin sans alourdir.
-Si on a les cheveux colorés, secs ou abîmés, on suit le rituel shampooing+ après-shampooing + masque. « Le masque est un concentré d’agents conditionneurs qui va nourrir le cheveu de façon plus importante que l’après-shampooing ».
– On ajoutera ensuite, pour tous les types de cheveux, un sérum sans rinçage sur les longueurs et pointes afin de conserver et prolonger la juste hydratation des cheveux entre deux shampooings. Demander conseil à votre coiffeur qui vous dirigera en fonction de vos cheveux vers un sérum, de préférence sans silicone, qui n’alourdira pas votre chevelure.

8. Comment donner plus de volume à ses cheveux ?

L’effet « raplapla » est lié à un cheveu électrique ou qui reste collé au cuir chevelu. Pour redonner du volume à des cheveux plats ou fins, on les débarrasse de tout ce qui les alourdit et les ternit. On utilise un produit dont la formule va booster leur volume naturel, sans les alourdir.

PETIT BONUS !

Un cuir chevelu en bonne santé, ce sont des cheveux denses, soyeux et brillants. Or, plus on approche de la cinquantaine, plus le cuir chevelu, tout comme la peau s’assèchent et la fibre capillaire est de ce fait moins lubrifiée, ce qui donne cet aspect sec et terne à la chevelure.

Revitaliser le cuir chevelu par des massages avec un produit régénérant est donc la première étape des soins ciblés à mettre en place. Mais selon l’état du cuir chevelu (sec, très sec avec pellicules, gras…), le choix du produit de soin varie. Et cela d’autant plus si l’on souffre d’une chute de cheveux modérée ou importante. D’où l’importance du diagnostic préalable afin de bien choisir son soin.

Comment prendre soin de ses cheveux en hiver ? was last modified: septembre 7th, 2012 by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.